Nems au porc

Nems au porc

D’origine vietnamienne, les nems – ou pâtés impériaux en français – sont constitués d’une farce enveloppée dans une galette de riz frit dans l’huile. Dans cette version carnée, la farce est majoritairement constituée de porc. Le nem se déguste chaud, enveloppé d’une feuille de salade, d’une feuille de menthe et trempé dans une sauce.


Pour 20 nems
Pour les nems
20 galettes de riz
30g de vermicelles de riz
250g de porc haché
90g de carottes
200g d’oignons
Sucre, nuoc-mâm, fleur de sel et poivre


Pour la sauce
Nuoc-mâm
Vinaigre de riz
Sucre
Une gousse d’ail
Un piment


Faire tremper les vermicelles dans une eau tiède pendant 20 minutes. Égoutter et sécher. Couper grossièrement. Râper la carotte. Couper en petits dés les oignons. Mélanger l’ensemble des ingrédients, avec le porc haché, une cuillerée à soupe de sucre, trois cuillerées à soupe de nuoc-mâm, deux pincées de fleur de sel, et plusieurs tours de moulin à poivre.

Verser de l’eau tiède dans un saladier. Tremper une galette de riz dans l’eau pendant une minute. Récupérer délicatement et disposer sur une planche. Déposer une belle cuillerée à soupe de farce au centre. Plier un bord puis rabattre deux côtés vers le centre. Il reste un côté qui n’a pas été rabattu, y enrouler la farce jusqu’au bout. Débarrasser sur un plat pour laisser sécher. Faire la même chose avec les dix-neuf autres galettes de riz.

Faire chauffer l’huile de friture à 180°C, de fines bulles doivent remonter à la surface mais l’huile ne doit ni fumer ni faire de grosses bulles. Cuire les nems peu à peu pendant 5 minutes à chaque fournée. Éponger le surplus de gras.

Pour la sauce, mélanger une cuillerée à soupe de vinaigre de riz, une cuillerée à soupe de nuoc-mâm, une cuillerée à soupe de sucre, et quatre cuillerées à soupe d’eau. Faire chauffer pour dissoudre le sucre et laisser refroidir. Hacher finement le piment et l’ail. Ajouter à la sauce.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *