Bouillon de poulet réconfortant

Bouillon de poulet réconfortant

En cuisine, notre crédo est de ne rien jeter, et d’utiliser les éléments jusqu’à leur maximum. Lorsque nous mangeons un poulet rôti, nous récupérons toujours la carcasse, les os et les gousses d’ail débarrassées de leurs chairs fondantes pour réaliser un bouillon. On y ajoute une dose crémeuse de réconfortant pour nos soirs d’hiver. Difficile de rendre l’aspect réjouissant du plat en photo, c’est pourtant une vraie tuerie pour les dimanches froids et sombres.


Pour quatre personnes
Les restes d’un poulet rôti (carcasse, os, etc.)
2 oignons
4 gousses d’ail
300g de coquillettes semi-complètes
150g de comté
3 œufs
100g de crème épaisse
Fleur de sel, beurre




Disposer les restes de poulet dans une casserole. Mouiller avec de l’eau de manière à recouvrir les os – 2l devraient suffire. Mettre sur feu doux et laisser mijoter 2h. Passer pour récupérer le bouillon. Saler avec quelques pincées de fleur de sel. Éplucher et couper grossièrement les oignons et les gousses d’ail. Dans une casserole faire fondre une noix de beurre. Ajouter les oignons et l’ail. Laisser suer quelques minutes. Ajouter les coquillettes et le bouillon. Laisser cuire jusqu’à ce que les pâtes ne soient pas encore al dente – soit 3 minutes de moins que le temps préconisé. Casser les œufs dans un bol avec la crème. Verser dans le bouillon et mélanger aussitôt. Continuer de mélanger en ajoutant le comté râpé. Servir de suite.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *