Pain perdu salé

Pain perdu salé

Quelques années de cela, arrivant le ventre vide à Paris par une matinée brumeuse, je cherchais une bonne adresse pour prendre un rapide déjeuner. Appréciant la rue du Nil au cœur de Paris, j’ai poussé la porte de Frenchie To Go, un comptoir proposant des classiques de la street food New-yorkaise et Londonienne twistés à la façon Frenchie par Gregory Marchand. Une courte carte de cinq propositions et pourtant un choix si difficile ! Naturellement, je me dirige souvent vers le choix le plus opposé à ce que j’aurais naturellement pris. Un pain perdu du coup, loin d’être ma tasse de thé. Dans l’assiette, un pain perdu fondant débordant de saveurs : du lard, des oignons, du fromage, de la verdure tout en étant croustillant sur l’extérieur : une révélation ! Une recette que nous proposons aujourd’hui et qu’on affectionne particulièrement car elle permet de recycler des matières premières de cuisine : du pain rassis, des morceaux de fromages vieillissants, des restes de viande, des restes de feuilles vertes.


Pour 12 tranches
250g de pain sec en dés
200g de lard – ou de reste de viande
200g d’oignons
4 œufs
300g de crème liquide
100g de cheddar – ou de reste de fromages
60g d’épinards – ou autres feuilles vertes
Muscade, huile d’olive




Éplucher l’oignon. Détailler en dés le lard et l’oignon. Cuire dans une poêle à feu moyen pendant 15-20 minutes jusqu’à avoir un résultat bien caramélisé. Mélanger dans un saladier le pain sec, les œufs, la crème liquide, le fromage grossièrement râpé, les feuilles d’épinards et un peu de muscade râpée. Ajouter le mélange oignons et lard. Transvaser dans un plat allant au four et laisser reposer une nuit au frais.

Le lendemain, cuire à couvert dans un four à 150°C, pendant une bonne heure. Laisser refroidir. Couper des tranches. Les faire revenir à feu moyen dans une poêle légèrement huilée. Déguster chaud.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.