Courge spaghetti, bleu et noix

Courge spaghetti, bleu et noix

Une recette toute simple mettant en avant la courge spaghetti, celle dont la chair se transforme en spaghetti et dont la peau sert de plat ! Une fois précuite, on saupoudre de bleu et on fait gratiner. Les noix viennent apporter du croquant et se marient bien au fromage.

On a utilisé du bleu d’Auvergne qui apporte un bel équilibre entre la puissance du bleu et la douceur de la crème. On imagine aisément pouvoir le remplacer par de la fourme d’Ambert, du gorgonzola ou du Shropshire pour un joli ton sur ton orangé.


Pour 4 personnes
Une courge spaghetti de 2kg
200g de fromage bleu d’Auvergne
50g de cerneaux de noix
Huile d’olive, poivre noir



Couper la courge spaghetti en deux dans le sens de la longueur à 1/3 de hauteur. Enlever les graines à l’aide d’une cuillère à soupe. Appliquer un peu d’huile d’olive sur la chair de la courge et enfourner à 180°C pendant une demi-heure. Laisser refroidir avant de récupérer sur les deux moitiés, à l’aide d’une fourchette, la chair – qui va se transformer en spaghetti. Disposer toute la chair dans la moitié la plus grande, émietter le bleu par-dessus et enfourner de nouveau 15 minutes à 180°C. À la sortie du four, parsemer avec les cerneaux de noix concassés et un peu de poivre.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *