Risotto au chorizo et comté

Risotto au chorizo et comté

Une recette d’enfance du traditionnel risotto italien garnie par une charcuterie hispanique piquante et un fromage français de caractère. Une alliance de choc pour un résultat divin ayant toujours plu à ceux qui l’ont dégusté. Une recette basique à ne pas manquer. Au fourneau !


Pour 4 personnes
300g de riz à risotto
2 oignons
Un verre de vin blanc
20g de concentré de tomates
1 chorizo fort
100g de comté
Du bouillon de légumes, de l’huile d’olive



Couper le chorizo en rondelles épaisses d’un centimètre. Faire revenir dans une poêle à feu doux pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’elles soient grillées. Éplucher et hacher finement les oignons.

Verser un filet d’huile d’olive dans une cocotte à fond épais. Faire revenir à feu moyen les oignons. Dès qu’ils deviennent translucides, ajouter le riz. Mélanger pendant deux minutes. Déglacer avec le vin blanc. Attendre que le vin soit absorbé. Ajouter le concentré de tomates, puis ajouter louche par louche le bouillon de légumes. Attendre que chaque louche soit absorbé par le riz avant de mettre la suivante. Au bout d’une petite vingtaine de minutes, quand le riz commence à être tendre, ajouter le chorizo et le comté râpé. Mélanger afin d’obtenir une répartition des ingrédients homogène. Couvrir et laisser reposer hors du feu 3-4 minutes avant de servir.



1 thought on “Risotto au chorizo et comté”

  • pour un soir de réveillon: » que voulez-vous manger ? sachant que ce ne sera pas vraiment un repas de réveillon mais qu’on a juste envie de bien manger.et boire…  » les questions vont bon train et quelqu’un propose une recette de lacremedelaburrata. Ok! mais que de choix et moi je dis on a du chorizo, du risotto, du comté alors on pourrait faire RISOTTO AU CHORIZO ET COMTÉ? on prépare en commençant l’apéro et BIM , une soirée réussie en écoutant plein de vieux groupes de earth wind & fire en passant par lauryn Hill et the velvet etc etc ..; un plat magique , nous avons tous adoré et on refera ça avec moins d’apéro . merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *